Principes et Matériaux
pour Maisons Passives
Des beaux matériaux, du bio et du costaud !

Categories

Accueil du site > Matériaux d’Isolation > Fibre de bois

Fibre de bois

mardi 20 septembre 2011, par Peyo

La fibre de bois est un isolant végétal à base de bois. Elle est obtenue par défibrage de chutes de bois résineux. Les fibres de bois à ce stade sont en vrac mais le plus souvent elle sont alors transformées sous forme de panneaux. Pour ce faire, une pâte épaisse est formée par adjonction d’eau et éventuellement d’autres adjuvants, puis coulée, laminée et séchée entre 120 et 200 °C.

Provenance
Commercialisation étendue On en trouve dans la plupart des grandes surfaces de bricolage.

Applications
En vrac, les fibres sont traitées avec du sulfate d’ammonium et du sel de bore.
Mise en œuvre par insufflation. Les caractéristiques et méthodes de pose sont proches de celles de la ouate de cellulose.
Les panneaux de fibres :

  • Semi-rigides à faible densité (40 kg/m3) pour isolation entre ossatures.
  • Rigides de moyenne densité (60 à 120 kg/m3) pour remplissage entre ossatures, ou pour isolation thermique/phonique contre les bruits d’impact sous chapes ou planchers.
  • Panneaux haute densité servant de supports d’enduits, de chapes ou de toiture. Ils sont souvent composites avec en couche externe un panneau pare-pluie hydrophobe collé.

Autres variantes de panneaux techniques selon l’utilisation faite.  [1]

Lien
- Récit de l’isolation d’une toiture en laine de bois

Principales caractéristiques

Fibre de bois en vrac Panneau semi-rigide Panneau rigide moyen. densité Panneau haute densité
Densité ρ (kg/m3) 38 à 45 35 à 50 60 à 120 140 à 280
Conductivité thermique λ (W/mK) 0,038 à 0,042 0,038 à 0,042 0,038 à 0,042 0,038 à 0,055
Chaleur spécifique c (J/kg.K)
1600 à 2300
Résist. à la diff. de vapeur d’eau μ
1 à 2
3 à 5
  • Comportement au feu
    Difficilement inflammable M2 à M4, Euroclasse E.
    Faible transmission de la chaleur.
    Pas de propagation de flamme ou de gaz toxiques (sauf produits adjuvantés au bitume). Doivent être revêtus de parements incombustibles.
  • Comportement à l’humidité
    Ouverts à la vapeur d’eau et bon régulateur hygroscopique.
    Putrescible en cas d’humidité persistante.
  • Confort d’été/d’hiver
    Bonne contribution.
  • Performances acoustiques
    Bonnes contre les bruits aériens et/ou d’impact (selon la densité).
  • Autres aspects
    Non consommable par les rongeurs, difficilement dégradable (moyenne et grande densité).
    Bonne stabilité dans le temps.

Impact sur l’environnement
- Bilan carbone de bon à excellent, énergie grise de moyenne à très élevée (selon la densité).
- Matière première renouvelable.
- Pollutions principales : éventuels liants et adjuvants (bitume, polyesters…).
- Réutilisable en fin de vie selon le type de pose. Sinon, valorisation en humus ou en énergie.

Impact sur la santé
- Précautions à prendre en phase chantier.
- Pas de nuisances connues excepté les gaz pour les produits bitumés (à exclure à l’intérieur).

Prix
Environ 16€95 le m² pour du semi rigide de 140mm.

Note
La photo en haut a été prise lors d’un chantier participatif en écoconstruction en Corcellie.

Notes

[1] Source photo : www.ecostruction.fr