Principes et Matériaux
pour Maisons Passives
Des beaux matériaux, du bio et du costaud !

Categories

Accueil du site > Matériaux d’Isolation > Lin

Lin

mardi 20 septembre 2011, par Peyo

Description  [1]
Le lin est un isolant végétal issu de l’agriculture.
Originaire d’Orient, le lin est utilisé comme plante textile et ses graines oléagineuses. Les produits actuels d’isolation sont fabriqués à partir des fibres courtes du bas de la tige non utilisées dans le textile.
Cette matière, cardée pour produire des couches superposées, peut recevoir un traitement aux sels de bore ou au silicate de sodium. Elle est ensuite thermo liée avec des fibres de polyester. De nouveaux procédés utilisent la fécule de pomme de terre ou l’amidon de maïs.

Provenance
La France est le premier producteur mondial. Forte production en Normandie.

Applications

  • Fibres courtes en vrac issus du défibrage.
  • Laine de lin en vrac : fibres longues non texturées appliquées manuellement ou par insufflation en caissons fermés.
  • Panneaux semi-rigides ou rouleaux pour isolation entre ossatures.
  • Feutre de laine sous forme de rouleaux à texture non aérée qui sert surtout pour des résilients phoniques.

Principales caractéristiques

Laine de lin avec liant polyester Laine de lin avec liant naturel
Densité ρ (kg/m3) 20 à 35 20 à 35
Conductivité thermique λ (W/mK) 0,037 à 0,044 0,037 à 0,044
Chaleur spécifique c (J/kg.K) 1300 à 1700 1300 à 1700
Résist. à la diff. de vapeur d’eau μ
1 à 2
  • Comportement au feu
    Sensible au feu, Euroclasse E.
    La laine de lin doit être mise en œuvre avec un parement coupe-feu.
  • Comportement à l’humidité
    Perméable à la vapeur d’eau, bon volant hygroscopique.
    Matériau résilient en cas d’humidité accidentelle, mais putrescible si l’humidité est prolongée.
  • Confort d’été/d’hiver
    Moyenne contribution.
  • Performances acoustiques
    Intéressantes en tant que « ressort » dans un complexe "masse-ressort-masse".
  • Autres aspects
    Non consommable par les rongeurs, peu dégradable.
    Bonne durabilité et stabilité si la mise en œuvre est adaptée.

Impact sur l’environnement
Bilan carbone neutre et énergie grise moyenne à élevée selon la densité.
Matière première renouvelable. Comme celle du chanvre, la culture du lin est particulièrement écologique (pas de désherbants, pas d’intrants chimiques ni pesticides, très peu de besoins en eau.
Pollutions principales : celles de la production des fibres de synthèse (polyesters).
Gestion de fin de vie : réutilisation possible ou recyclage en humus pour les produits liés avec des colles végétales. Valorisation en énergie dans les autres cas.

Impact sur la santé
Risque d’exposition aux endotoxines bactériennes responsables d’asthme, d’où la nécessité d’exclure tout risque d’humidité et d’assurer une parfaite étanchéité à l’air.

Prix
Prix en augmentation constante (demande de plus en plus forte). 15 €/m² pour épaisseur 100 mm.

Notes

[1] Source photo : blog.planetebl.eu